RÉOUVERTURE DES LIEUX DE CULTE, DES MARCHES… Aly Ngouille Ndiaye sort un arrêté tant attendu

« Tout manquement aux présentations dispositions (port obligatoire de masque : ndlr) sera puni par les peines prévues par les lois et règlements », lit-on dans l’arrêté numéro 0091-37 du 17 avril 2020 rendant obligatoire le port de masque dans les lieux de commerce, moyens de transport ou autres.

Ce que Aly Ngouille Ndiaye n’a pas précisé aux populations, c’est que les contrevenants à cette prescription peuvent être interpellés, gardés à vue, déférés au parquet, placés sous mandat de dépôt en prison et condamnés à un mois de prison ferme et une amende pouvant aller jusqu’à 20.000 FCFA (article 8-1 du code des contraventions).

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.