(Envoyés spéciaux) – Cheikh Mouhamadou Fadilou Mbacké est sans doute le plus célèbre des héritiers de Cheikh Ahmadou Bamba, fondateur du mouridisme.

Né le 27 juin 1888 à Darou Salam soit au 27ème jour du mois de Rajab, Serigne Fallou était crédité du don de voir se réaliser toutes les prières qu’il formulait. D’où l’appellation de “Borom na am mou am”, par son père, Cheikh Ahmadou Bamba Mbacké.

Voir Aussi  (Vidéo) Aby Ndour revient et fait de terribles révélations sur Anta Babacar Ngom et son père .Regardez

Devenu second khalife en 1945, il se plongea corps et âme dans la poursuite des travaux de la Grande Mosquée. Il eut l’honneur, de procéder à son inauguration, le 7 Juin 1963 et d’y diriger la première prière. Son khalifat est encore évoqué de nos jours comme une période particulièrement faste pour notre pays. Les Sénégalais, toutes confréries confondues, le considèrent comme un vrai ascète, un homme qui a reçu du créateur le pouvoir de faire des miracles.

Voir Aussi  Vidéo – Clash entre Eto’o et El Hadji Diouf : Cheikh Tidiane Gomis tranche le débat : « Eto’o mo… »

Serigne Fallou s’est éteint dans la nuit du 06 août 1968. Gana Masséré revient sur la vie et l’oeuvre de Serigne Fallou.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.