Ousmane Sonko, qui a été interpellé ce mercredi par la section de recherches de la gendarmerie, n’a pas répondu aux questions des enquêteurs.

Ousmane Sonko, qui a été placé en garde à vue ce mercredi, a fait face aux enquêteurs. Mais, lors de l’interrogatoire, le leader de Pastef a, cependant, «usé de son droit de silence». C’est du moins, ce qu’a informé le responsable en charge de la communication de Pastef les Patriotes.

Voir Aussi  Dernière minute- Excellente nouvelle pour Lamine Diack

La section de recherche lui a, quelques heures auparavant, notifié son placement en garde à vue ( à 14heurs 45 minutes selon ses avocats). C’est le Capitaine Ndiaye commandant la Compagnie de gendarmerie de Dakar qui a personnellement procédé à l’interpellation selon ses avocats.

seneweb

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.