Sortie de son trou, Diary Sow a accepté de discuter avec les autorités consulaires et diplomatiques du Sénégal à Paris.

Pour le moment, elle leur fait savoir qu’elle ne reprendrait pas les cours au célèbre Lycée Louis-Le-Grand.

Selon L’Observateur, elle ne souhaite pas non plus quitter son lieu de retraite pour rejoindre la résidence estudiantine La Lourcine.

Diary Sow a aussi refusé de communiquer son lieu de retraite.

Voir Aussi  « Merci à Adji Sarr sans qui tout ceci ne serait pas possible »

D’après le journal, elle est bien restée à Paris qu’elle n’a jamais quitté.

Malgré tout, sa bourse de 425 000 Fcfa est toujours maintenue
Depuis sa disparition, la vente de son ouvrage «Sous le visage d’un ange» ont connu une hausse.

Son livre s’arrache à la maison d’édition «L’Harmattan», rapporte Les Échos.

Voir Aussi  URGENT. Un Jeune Vient D’être Abattu Par Les Forces De L’ordre Aux Parcelles

Des curieux ont voulu acheter le livre pour mieux comprendre sa disparition.

Diary Sow y dépeint Allyn, une jeune fille très complexe, énigmatique, égoïste, manipulatrice, insatiable, mais en même temps aimante, fragile et pleine d’égards pour les autres.

Constamment à la quête d’une liberté qui semble la fuir depuis sa tendre enfance, elle ne cessera de fuguer pour trouver le grand bonheur.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.