Le président de la République de Turquie, qui entame un périple africain demain, sera à Dakar à partir du 28 février. Cette visite revêt un cachet symbolique : non seulement le chantier de cet aéroport a été finalisé par un consortium d’entreprises turques (Summa-Limak) qui hérite également de la gestion depuis l’ouverture, mais Recep Tayyip Erdoğan est le premier chef d’Etat d’un pays étranger à fouler le tarmac de l’Aéroport international Blaise Diagne (Aibd).

Voir Aussi  Urgent- Aïda Diallo réagit après son interdiction à Ngabou « Naniou déf ... »

En clair, depuis le 7 décembre 2017, tous les chefs d’Etat en visite à Dakar, d’Emmanuel Macron à George Weah, y compris ceux invités à la cérémonie d’inauguration et au Sommet sur l’Education, sont passés par l’Aéroport international Léopold Sédar Senghor. Pendant tout ce temps, les rares hommes d‘Etat étrangers de premier rang, de passage à Diass, y ont été pour une brève escale.

Pour l’agenda de la visite de Erdogan, retenez qu’il est prévu une rencontre à huis-clos avec Macky Sall, suivie d’une conférence de presse conjointe. Ensuite, le président turc assistera avec son homologue sénégalais à un forum entre leurs patronats respectifs. Forum prévu au Centre international de Conférences Abdou Diouf de Diamniadio. Non loin de là, Erdogan visitera le chantier du stade Omnisports et celui de la gare des gros porteurs avant de s’envoler pour Bamako

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.