Alors qu’on n’a pas encore fini d’épiloguer sur l’attribution de marchés aux entreprises du député et homme d’affaires Diop Sy (Ude pour le transport) et au patron de Planet Kebab Rayan Hachem (Avanti Suarl et Afri & Co Suarl pour le riz), un autre scandale est en passe d’éclater.

Selon des informations rapportées par L’As, le Groupe Bambouck a gagné sa part du marché pour un montant de 1 375 000 000 Fcfa.

Le propriétaire de la société susnommée n’est personne d’autre qu’El Hadj Mouhamed Dieng, maire de Fass  Thiékène et membre de l’Alliance pour la République (Apr) dans le département de Koungheul.

L’ancien  député et sénateur a rejoint le parti présidentiel avant d’être bombardé membre du Conseil économique et social et environnemental (Cese) dirigé par Aminata Touré.

Inconnu du marché du riz, il était jusque-là opérateur forestier, notamment dans la vente du charbon, et s’activait dans la distribution de semences.

Décrit comme un proche de Mansour Faye, celui que l’on surnomme Moth Dieng a remporté plusieurs marchés au niveau de la Délégation générale à la Solidarité nationale (Dgsn).

Joint par le journal, El Hadji Mouhamed Dieng renseigne qu’il est dans le business du  riz depuis les années 94.    

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.