L’artiste Mame Gor Diazaka a été convoqué à la police de Rufisque lundi 25 avril pour «menaces et injures», suite à la plaine d’une société de centrale à béton, informe la RFM. L’homme politique dans le département de Rufisque et candidat malheureux aux élections locales de janvier dernier, va répondre à sa convocation demain lundi aux environs de 10h00.

A Rufisque, le conflit opposant les habitants de la Cité Al Madina à la société turc Bisa Béton atterrit à la police. La société a déposé plainte pour menace et injure contre Mame Gor Diakazaka, qui habite la cité. Le chanteur bénéfice déjà du soutien de ses voisins. En effet, ils ont tenu un point de presse, pour qualifier la plainte de diversion. Et mieux, ils se sont donnés rendez-vous, devant le commissariat de Rufisque, ce lundi.

Voir Aussi  Ouverture de Djolof Chicken à Gambie avec Viviane en guest star: voici les images !

Pour rappel, il est reproché à l’usine Bisa Béton de polluer la zone. Selon Mame Gor Diazaka, porte-parole du quartier, « au début, il était question de construire des bâtiments administratifs mais sept mois après, l’usine a commencé à exploiter du béton ». Une exploitation qui n’est pas sans conséquences.

En effet, selon toujours l’artiste chanteur, « l’usine indispose les populations ». « Nombreuses sont les personnes qui souffrent aujourd’hui de problèmes respiratoires, de maladies comme la pneumonie apparaissent de plus en plus », indique-t-il.

Voir Aussi  Ouverture de Djolof Chicken à Gambie avec Viviane en guest star: voici les images !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.