Le Fonds monétaire international (Fmi) avait peint, lors d’une conférence de presse tenue au mois de septembre dernier, à Dakar, un tableau merveilleux de l’économie sénégalais et annoncé que les perspectives économiques à moyen terme restent favorables.

Mais, selon Source A, la délégation du Fmi, conduite par Corinne Deléchat, n’avait pas dit toute la vérité. La preuve, elle a fait l’impasse sur le gros stock de la dette publique qui a atteint 7137,4 milliards de Fcfa en fin 2018, contre 5848,468 milliards en 2017.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.