Seynabou Ka Diallo, étudiante de la 31e promotion à l’UFR S2ATA de l’Université Gaston Berger de Saint-Louis, n’est pas morte toute seule.

D’après les informations de L’OBS, elle portait une grossesse de quatre mois. Le présumé meurtrier qui est passé aux aveux, a confié aux enquêteurs qu’il est l’auteur de la grossesse. Zeyna, comme il l’appelait affectueusement était sa copine depuis 2 ans.

Le soir des faits, il confesse qu’il était avec Zeyna dans sa chambre au campus de l’Ugb. C’est au cours d’une altercation sur la grossesse de l’étudiante, qu’elle voulait interrompre, que les deux amoureux se sont disputés.

C’est là que l’étudiant l’a étranglée avant de lui donner un cop fatal. Pris de panique, il a mis le corps dans une valise avant d’embarquer à bord d’une moto pour déposer le corps sans vie vers Ndiawdoun, village situé à quelques encablures de Sanar à Saint-Louis.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.