C’est aujourd’hui que les rappeurs Kilifeu, Simon et leur ami Thierno Amadou Diallo connaîtront leur sort. Ayant bénéficié, hier, d’un deuxième retour de parquet, les mis en cause seront présentés au juge d’instruction du deuxième cabinet, ce mercredi.

Si ce dernier suit le maître des poursuites, Kilifeu et Cie seront directement envoyés en prison en attendant leur jugement devant un tribunal. Il faut dire que le maître des poursuites a demandé au juge d’instruction du deuxième cabinet à qui il a confié le dossier de poursuivre les deux rappeurs, leur ami et X pour association de malfaiteurs.

Il reproche à Kilifeu, en sus de l’infraction de corruption, la tentative de faux dans un document administratif et la tentative de trafic de migrants. X est poursuivi pour les mêmes faits. Pour le trafic de migrants, la condamnation prévue est dans la fourchette de 5 à 10 ans de prison et d’une amende qui tourne entre un million et 5 millions de francs.

Dans son réquisitoire introductif, le parquetier a également requis contre Simon les délits de tentative de trafic de migrants et complicité d’usage de faux. Thierno Amadou Diallo, quant à lui, est poursuivi pour complicité de tentative de faux, usage de faux dans un document administratif et complicité de trafic de migrants.

Pour finir, le procureur a demandé leur placement sous mandat de dépôt. Reste maintenant à savoir si le juge d’instruction va suivre à la lettre les réquisitions du parquetier.

EMEDIA

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.