Statut du Chef de l’opposition : Déthié Fall tacle Ousmane Sonko
Statut du Chef de l’opposition : Déthié Fall tacle Ousmane Sonko

« La Constitution que les sénégalais ont voté s’impose à tout le monde ».C’est en ces termes que Déthié Fall le représentant des non*alignés dans le Dialogue national a répondu au leader de Pastef Ousmane Sonko qui parle d’indécence.

Déthié Fall n’adhère pas à cette position du chef de fil des Patriotes en ce sens que pour lui, les arguments de ce dernier sont éthérés. Joint au téléphone par  le journal les Echos, il est d’avis que c’est la Constitution du Sénégal qui parle de statut de l’opposition et de son chef.

Voir Aussi  Présidentielle en Guinée : Ousmane Sonko prend position

« La Constitution que les Sénégalais ont voté, même si je ne l’ai pas voté, s’impose à tout le monde », a martelé Déthié Fall, qui ajoute que la Constitution parle de statut de l’opposition et de son chef. »

« Alors si nous sommes républicains, cela signifie que dès l’instant que la Constitution parle de statut de l’opposition et de son chef, il faut bien élaborer une législation qui définisse qu’est-ce que l’opposition ? Quels sont ses droits ?

Voir Aussi  Vidéo – Spoliation foncière : Barka Ba fait des révélations fracassantes sur le parti Pastef de Sonko

Ses obligations, C’est quoi le Chef de l’opposition ? Sur quels critères on doit le choisir…Au plan du rang protocolaire par exemple, quel sera son rang. Ainsi, pour Déthié Fall, Ousmane Sonko a tout faux puisque le chef de l’opposition sera désigné à partir des prochains élections, parce que qu’une Loi ne peut pas être rétroactive », infère-t-il.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.