Comme prévu, c’est à 11 heures que le député, convoqué par le juge d’instruction du premier cabinet, Samba Sall, est entré dans le bureau de ce dernier, en compagnie de ses avocats. Il sera auditionné dans le cadre du dossier de plainte pour viols répétés et menaces de mort.

La plaignante, Adji Sarr, une masseuse âgée de 20 ans, avait déjà été entendue une première fois par le juge d’instruction du 8e cabinet, Mamadou Seck, qui avait en charge le dossier avant de s’en dessaisir. Le juge Seck avait également entendu d’autres acteurs du dossier, notamment Ndèye Khady Ndiaye, propriétaire du salon de massage « Sweet Beauté » où se seraient déroulés les faits. Elle a été auditionnée jeudi dernier, en présence de son époux et de son enfant né le 31 décembre dernier. Les ennuis de santé du bébé auraient pesé sur la balance en sa faveur puisqu’elle a finalement été inculpée des faits de complicité de viol et mise sous contrôle judiciaire par le juge Seck alors que le procureur avait requis le mandat de dépôt contre elle.

Voir Aussi  Dernière Minute – Cimetière De Yoff, Mauvaise Nouvelle Pour Djiby Seye

D’autres personnes ont également été entendues, mais à titre de témoins.

EMEDIA

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.