Le verdict est tombé ce matin dans l’affaire de détournement de fonds à la direction régionale de La Poste de Louga.

Rokhaya Gaye, poursuivie pour faux et usage de faux en écriture privée, blanchiment de capitaux, a écopé d’une peine de 5 ans ferme.

Le tribunal a demandé la confiscation du 5e de ses biens.

L’ex directrice régionale de la poste de Louga doit également payer une amende de 378 millions CFA.

Moussa Oumar Ba, quant à lui, a écopé de 2 ans ferme. Il était poursuivi pour faux et usage de faux. Il a également écopé d’une amende de 100.000 frs CFA.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.