Il s’appelle El Hadji Omar Samb. Ce jeune médecin qui travaillait à l’hôpital de Rufisque est mort brutalement après avoir préparé un patient pour le bloc. Le monde médical, choqué lui a rendu un hommage tout en dénonçant les dures conditions de travail.

En effet, explique un communiqué publié sur la page des Femmes médecins, « camarade El hadj Omar Samb tu es tombé sur le champ de bataille les armes à la main en ce mois béni de Ramadan. Innà lil laahi wa Innà Ileyhi Raadjihoun » !
Ainsi, détaille la note, « pendant la garde, après avoir préparé le prochain patient pour l bloc, t’es parti calmement sortir ton dernier souffle et rejoindre ton Seigneur SWT, Gloire à lui » !

Voir Aussi  Tfm – Départ de Kouthia : Les révélations de Sébé sur l’Oustaz Modou Fall

Les camarades d’El hadj Omar Samb demandent aux autorités sanitaires un hommage posthume national pour « ce soldat de la santé tombé sur le champ de bataille qui ne touchait que 3500 FCFA par garde « .

Hôpital Fann : Décès d’un médecin pendant sa garde

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.