C’est une affaire qui continue de faire grand bruit dans l’espace politique sénégalais. La question d’un éventuel troisième mandat pour le chef de l’Etat, Macky Sall, refait surface. En effet, le locataire du palais, numéro 1 de son parti, l’APR, donne l’impression de chercher une situation confortable qu’il semblait refuser à Abdoulaye Wade, bien avant sa réélection pour un deuxième et «dernier» mandat.

Pourtant, Macky Sall avait donné une réponse claire et précise sur le sujet du troisième mandat. Il avait déclaré que la réforme constitutionnelle qu’il avait lui-même soumise aux Sénégalais, ne laissait aucun doute sur le fait que lui ne pourrait plus briguer un autre mandat s’il était réélu en février 2019.

Voir Aussi  Manifestation de Yewwi : dix gardes du corps de Sonko placés sous mandat de dépôt

Président et fondateur du Front des alliances patriotiques (Fap), Ahmed Khalifa Niasse a longtemps observé la scène politique Sénégalaise. S’exprimant sur la question du troisième mandat, le marabout-politicien a donné sa position. « Je ne peux pas être plus royaliste que le roi, le jour où j’entends le Président Macky Sall dire qu’il va se présenter, je lui fais confiance et je lui donne mon vote avec les miens » a affirmé Ahmed Khalifa Niasse .

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.