Jamais dans l’histoire politique du Sénégal, un hélicoptère n’a lancé de grenades lacrymogènes pour disperser des manifestants. C’est la première fois que les sénégalais voient une telle détermination du pouvoir.

C’est pourtant bien le cas devant l’université Cheikh Anta Diop ce mercredi où les militants du leader de Pastefs qui avaient accompagné leur leader et sommés de rebrousser chemin. Ils ont dû revenir sur leurs pas au niveau de l’Ucad.

Voir Aussi  Dernière minute : Le Chef de protocole de Sonko récompensé

Mais mal leur en a pris car au lieu de recevoir des jets de lacrymogène sur terre, c’est sur air via un hélicoptère qu’ils essuyaient des grenades lacrymogènes. Du jamais vu dans l’histoire des manifestations politiques au Sénégal.

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.