Le rejet de la liste départementale de la coalition Yewwi Askan Wi (YAW) à Dakar continue de susciter la polémique. Face à la presse, le leader du Pastef Ousmane Sonko était revenu sur cette question il y a deux jours.

Dénonçant les « attaques et menaces » du nouveau maire de Ziguinchor, Pape Mahawa Diouf trouve qu’il faut tout simplement barrer la route à Ousmane Sonko. Le Porte-parole de la coalition Benno Bokk Yaakaar (Bby) pense qu’il « faut arrêter Monsieur Sonko. Il ne peut, en permanence, s’attaquer à l’Etat du Sénégal, s’attaquer aux institutions sénégalaises, jeter l’opprobre sur leur honorabilité et continuer de le faire impunément »
Ainsi, il demande à l’Etat de « prendre toutes ses responsabilités ». Ce, après avoir fustigé l’attitude des fesponsables de Yewwi qui, selon lui, « ne font pas non seulement amende honorable après avoir reconnu leur erreur mais ils menacent la DGE et s’attaquent à l’administration publique ».

Pour rappel, le mandataire national de la coalition Yewwi Askan Wi (Yaw) Déthié Fall a déposé un recours au Conseil constitutionnel suite à la forclusion de leur liste à Dakar.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.