Partis ce vendredi matin déposer une lettre pour informer le préfet de Dakar d’une manifestation, deux membres du FRAPP et un membre de Pastef viennent d’être arrêtés alors qu’ils parlaient à la presse.

Il s’agit de LATH, ADAMA et PAPIS. Selon Guy Marius Sagna,la dictature continue, la résistance continue.

Jeelany-Senegal7

Voir Aussi  Urgent : Ousmane Sonko va passer la nuit en prison

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.