La CAF inflige une amende de 17 000 dollars aux Comores pour retard du coup d’envoi face au Cameroun, le maillot strappé du gardien de but de circonstance Chaker Alhadhur et violation grave des protocoles COVID-19.

La commission de discipline de la Confédération africaine de football a infligé une série de sanctions contre l’équipe des Comores pour entre autres, « comportement irresponsable », « non-respect du protocole Covid-19 » et « insultes proférées à l’encontre des officiels de la CAF », lors de la CAN 2021 qui se déroule au Cameroun.

«L’équipe des Comores a été inculpée pour avoir fait preuve d’un comportement irresponsable à plusieurs reprises, notamment en violation grave des protocoles Covid-19 et en forçant l’accès aux vestiaires», a d’abord pointé du doigt le jury disciplinaire de la CAF, indique Africatopsports. «Le rapport des officiels de match mentionne des insultes proférées à l’encontre des officiels de la CAF, et le comportement irrespectueux de l’entraîneur des gardiens, Jean-Daniel Noel Patrice Padovani. L’équipe des Comores a également été accusée d’avoir causé un retard de deux minutes sur le coup d’envoi après que leur joueur a quitté le vestiaire en portant un maillot avec un numéro qui n’était pas le sien.»

Ainsi, une amende de 10.000 dollars a été infligée à la Fédération comorienne de football pour non-respect du protocole Covid-19 requis par la CAF. La Fédération devra en outre s’acquitter d’une amende de 5.000 dollars pour non-respect des numéros de maillot déjà enregistrés dans le système CMS. La commission de discipline de la CAF a décidé d’imposer une amende de 2.000 dollars pour le retard causé par les joueurs comoriens.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.