Idrissa Seck aura du mal à convaincre les Sénégalais sur sa volonté de rendre « utile » le Conseil économique social et environnemental (CESE). Surtout, quand sa gestion des ressources humaines repose sur du népotisme et du copinage.

Guestuinfo a appris qu’après avoir « mis au frigo » 12 membres employés du CESE recrutés dans le cabinet de l’ancienne présente de l’institution, Aminata Touré, le leader de Rewmi a en repris une « en catimini« . Il s’agit de Anta Mbengue, fille du célèbre promoteur de lutte Gaston Mbengue. Selon nos confrères de Guestuinfos, cette dame est l’une des assistantes de la secrétaire générale du CESE, Dr Anta Sané.

Voir Aussi  Chez Sonko : En images, les visites du leader de Pastef, ce samedi 27 février (06 photos)

Contactée par Guestuinfo, Anta Mbengue nous a fait savoir qu’elle n’a » jamais reçu de lettre » lui notifiant la cessation de service. « J’étais eu congés, je viens de reprendre« , nous a-t-elle confié. Mais nos sources restent formelles : » Elle (Anta Mbengue) a bel et bien reçu sa lettre de cessation de service et une autre lettre mettant fin à ses fonctions. »

Voir Aussi  Urgent- Les chantiers de l’Université Assane Seck de Ziguinchor brulés (photos)

Le 3 juin 2019, Mimi Touré est installée dans ses nouveaux fonctions. Et en guise de « récompense pour son soutien », Aminata Touré recruté la fille de Gaston Mbengue au CESE. Mieux, cette dernière bénéficie d’un Contrat à durée indéterminée (CDI) au même titre que 11 autres personnes.

exclusif

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.