Le tribunal des flagrants délits de Dakar a vidé, ce mardi 7 septembre, l’affaire de la jeune chanteuse Dieyna Baldé, âgée de 18 ans. La prévenue a été reconnue coupable de vol, d’accès et maintien frauduleux dans un système informatique, de collecte illicite et menace de diffusion de données à caractère personnel. Ainsi, Diénabou Baldé de son vrai nom a écopé d’une peine de 6 mois assortis de sursis.

Cependant, l’auteure de «Dina Baax» a été relaxée du délit d’extorsion de fonds dans ce dossier.

Mieux, son grand frère Aly Baldé et Moustapha Ba ont été renvoyés des fins de la poursuite.

La partie civile qui n’est autre que l’artiste Djibril Mbaye Fall avait pardonné à Dieyna lors du procès tenu mardi 30 août dernier.

Dieyna Baldé et Cie ont été arrêtés, 24 août par Division spéciale de cybercriminalité (Dsc). Ce, suite à la plainte du producteur, chanteur, compositeur, Beatmaker et rappeur Djibril Mbaye Fall alias Bril Fight 4. Ce dernier aurait confié aux enquêteurs qu’il entretenait une liaison secrète avec la jeune «star». Et, cette dernière, prise de jalousie a agi de la sorte pour se venger.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.