Une “fouille mal tournée” a provoqué une mutinerie à la prison du Camp Pénal de Liberté 6 ce vendredi 26 novembre 2021.

Selon une source policière contactée par PressAfrik, “les matons voulaient fouiller la chambre 6”. Et c’est par là que ça a dégénéré avec le refus catégorique des pensionnaires de ladite chambre.

Face à ce refus, les policiers ont dispersé les prisonniers à coup de grenade lacrymogène. Selon toujours notre source, “il n’ y a pas eu de blessés encore moins de mort.”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.