Poursuivies pour « délaissement d’enfant dans un lieu solitaire », deux infirmières, incriminées dans la mort de 11 bébés à l’Hôpital de Tivaouane, viennent d’être déférées au parquet.

Les travailleurs de l’hôpital Aziz Sy de Tivaouane, où sont décédés 11 nouveau-nés, sont tous au Tribunal de Thiès. Et pour cause, deux infirmières, dernièrement placées en garde à vue, ont été déférées ce mardi 31 mai. Les agents de l’hôpital, pour exprimer leur colère, ont décidé d’assiéger le palais de justice.

Voir Aussi  Tribunal de Dakar : Tous les leaders de Yewwi Askan Wi sont présents

La sage-femme Awa Diop et l’aide-infirmière Coumba Mbodji au moment où les lignes sont écrites, sont en attente de leur face à face avec le procureur de Thiès. Elles sont poursuivies pour « délaissement d’enfant dans un lieu solitaire », rapporte pressafrik.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.