L’ancienne ministre Aminata Lô Dieng serait en grève de la faim depuis son placement sous mandat de dépôt.

C’est en tout cas ce que révèle sa défense qui indique qu’on lui refuse des repas venus de l’extérieur. Une mesure en vigueur depuis la deuxième vague du coronavirus. Mais, Aminata Lô Dieng refuserait de s’alimenter pour des raisons de santé et de sécurité. C’est demain d’ailleurs qu’elle sera jugée, en même temps que son frère, devant le tribunal des flagrants délits.

Voir Aussi  Comme en 2017, Ousmane Sonko est aussi convoqué en 3 mars

Libération Sénégal online

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.