Des actes de vandalismes et de violences sont notés ces dernières semaines au sein de l’arène nationale. Face à cette situation, le Comité national de gestion de la lutte au Sénégal (Cng) a décidé d’infliger des sanctions.

Le Cng, à travers un communiqué rendu publ. e tout lutteur dont les supporters, membres et fans club ou accompagnateurs auront été convaincus d’actes de ce genre, aux fins de servir à la réparation de tout préjudice causé par ces derniers à l’infrastructure sportive ».

Seulement selon les responsables dudit comité, « Les gradins de ce précieux bijou offert à la jeunesse sportive de notre pays présentent le spectacle désolant de travées détruites ou même arrachées après chaque journée de lutte. Ces actes de vandalismes sont perpétrés par des soit-disant supporters ou club qui s’octroient le droit et la liberté de détruire les installations de cette infrastructure qui fait la la notre fierté ».

Le Comité d’indiquer qu’un « constat amer a été fait par les superviseurs et relevé par bon nombre de citoyens scandalisés ». Ainsi, il « s’indigne fortement et condamne vigoureusement de tels actes qui sont non seulement irresponsables, mais sont aussi de nature à ternir l’image du CNG, à altérer le confort et la fonctionnalité d’une infrastructure de cette valeur. »

Pour éviter de tels actes, le CNG demande à tous les acteurs de la lutte de participer à la sensibilisation.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.