La technologie pourrait désormais être utilisée pour freiner la propagation du coronavirus.

Selon le ministre de la santé, l’utilisation de la technologie pour retracer le parcours de chaque cas communautaire est prévue, même si cela nécessitera une législation spéciale par rapport aux données personnelles. Le procédé a d’ailleurs permis de remonter le parcours du premier cas communautaire de Louga, un commerçant influent de la ville, qui a été contaminé à Pikine.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.