(Vidéo) : Deux bras perdus pour la Nation, Mouhamed Sow montré en exemple aux « LIONS »
(Vidéo) : Deux bras perdus pour la Nation, Mouhamed Sow montré en exemple aux « LIONS »

A la cérémonie de remise de drapeau pour la CAN 2019, les « Lions » ont été invités à prendre exemple sur Mouhamadou Moustapha Sow, un soldat, invalide de Guerre, qui a perdu ses deux membres inférieurs en défendant la Nation. Un moment émouvant.

L’image est forte. Mais elle en valait la peine. Pour « doper » les « Lions » et leur rappeler le sens du devoir, le service de protocole du palais de la République est allé trouver un ancien soldat, invalide de guerre, aujourd’hui amputé des deux bras, désormais sous prothèse. Mouhamadou Moustapha Sow, puisque c’est lui qu’il s’agit, est un « Diambar », qui est tombé au champ de l’honneur pour la défense de la patrie. Hier, il a donné un cachet particulier à la cérémonie de remise du drapeau aux joueurs du football en partance pour la 3ème édition de la Coupe d’Afrique des nations prévue en Égypte du 21 juin au 19 juillet 2019.

L’historien, Pr Lamane Mbaye, l’a brillamment introduit devant les poulains d’Aliou Cissé et a invité Cheikhou Kouyaté et ses coéquipiers à prendre exemple sur lui. « Voici un modèle, une référence », lui a dit Pr Mbaye devant le chef de l’Etat.

Mouhamadou Moustapha Sow, originaire de Gandiaye, dans la région de Kaolack, a perdu ses deux bras dans une théâtre d’opération. Mais son handicap, il ne le sens pas lorsqu’il est en face à des « missionnaires », qui, comme lui dans un passé récent, doivent aller défendre les couleurs du pays. « Dem Ba Diekh ! », leur a-t-il dit. « Nous sommes tous derrière vous. Vous êtes les meilleurs. Osez le croire. J’espère que cette fois ça sera la bonne », insistera M. Sow.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.