En Guinée, les affrontements entre forces de l’ordre et militants de l’opposition ont fait 4 morts et plusieurs blessés a-t-on appris d’un proche de Cellou Dalein Diallo. Parmi les victimes, Boubacar Baldé. Les violences qui ont éclaté au lendemain du scrutin présidentiel du dimanche 18 octobre 2020 continuent à faire des victimes en Guinée. Dans la matinée de ce mercredi 21 octobre, Boubacar Baldé, 28 ans, a été tué par balle au niveau de la T8 (transversale N°8), dans le quartier Cimenterie, en périphérie de Conakry, informent nos confrères de Guineematin

Son grand frère, Mohamed Bimbako Baldé, qui s’est confié à Guineematin, affirme que le défunt était devant son domicile, quand il a reçu la balle. « C’est un jeune diplômé, originaire de Bimbako, dans la sous-préfecture de Fatako, préfecture de Tougué. Il était âgé de 28 ans et était célibataire », a-t-il expliqué, en larmes. Ce mercredi, la situation est très tendue en Guinée.

Guinée

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.