De violents affrontements se sont déclarés, ce samedi 06 mai 2022 à Mako, dans la région de Kédougou, vers les coups de 13 heures. En effet, les populations de ladite localité située dans la commune de Tomboronkoto, ont battu le macadam, en barrant la RN 7 dans la nuit du vendredi 6 mai à 3 heures.

Pour se faire entendre, des populations sont sorties dans les rues. Ainsi, de violents affrontements se sont, à cet effet, produits entre la population et la gendarmerie de Mako. Le bilan : 3 blessés et plusieurs arrestations.

Voir Aussi  “Ce dont je rêve, c’est de jouer…” ; Annoncé au Sénégal, Ibrahima Konaté tranche pour son avenir

La maison du maire de la commune, Nfaly Camara, a également été saccagée par les manifestants. Les grenades lacrymogènes ont aussi brûlé le hangar du centre de santé de Mako et celui d’un commerçant de la place.

La commune fait près de 4.000 habitants. Les populations exigent l’électrification de leur village après plusieurs promesses non tenues. Ce, depuis la visite économique du chef de l’État en 2021 qui l’avait promis dans le cadre du PUDC.

Voir Aussi  Dr Babacar Diop se confie : « Je souhaite à ma mort qu’on dise ça »

La commune fait près de 4.000 habitants avec un pouvoir économique réel du fait de la présence de sociétés minières dans le village. Ils auraient également décidé de sanctionner négativement la mouvance présidentielle lors élections législatives du 31 juillet 2022.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.