Arrêté après une manifestation durant le couvre feu, le rappeur 10 000 Problèmes a été condamné à 3 ans de prison avec sursis.

Il s’en sort assez bien puisque le procureur avait demandé une peine d’un an de prison ferme. Il a donc été libéré mais s’il fait le moindre écart durant ses 3 mois de sursis, il se retrouvera en prison.

Voir Aussi  Radiation du policier Pape Bouba Diallo : Le camp Kara donne sa version des faits et accuse

Et visiblement, 10 000 Problèmes a retenu la leçon. « Wakhouma couvre-feu mais marche sakh fouma ko guiss damaye wiri (Je ne passerai même plus là où il y a une marche, encore moins braver le couvre feu) », a-t-il lancé après sa libération, rapporte Rewmi.

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.