L’ex député Cheikhou Oumar Sy, médiateur engagé dans l’affaire Ndingler avec le ministre de l’Urbanisme Abdou Karim Fofana, a publié un texte dans lequel il revient dans son rôle joué dans cette affaire, tout en proposant des solutions.
Intitulé « Par soucis de transparence et de clarté dans le conflit qui oppose les populations de Ndingler à Monsieur Babacar Ngom », C.O. Sy de rappeler qu’il était présent à Ndingler lors de la réunion de Monsieur le Ministre Abdou Karim Fofana avec le comité pour la défense des intérêts de Ndingler. Il a ajouté dans le cadre de ses démarches avoir échangé sur le conflit avec les différentes parties prenantes dont Bassirou Diomaye Faye, Birahime Seck, Moundiaye Cissé, les députés Mamadou Diop Decroix et Aziz Diop entre autres, pour recueillir leurs avis objectifs et clairs sur la question. Il a préconisé, qu’il ne faut plus donner de TF mais des baux (concession d’une durée maximale de 25 ans).

Voir Aussi  Explosion d’une pirogue de migrants : 20 jeunes Saint-Louisiens ont perdu la vie (vidéo)

« La société qui veut disposer des terres pour faire de l’agro-alimentaire doit, et c’est une suggestion qui m’est propre, au-delà de présenter son business plan, déposer 1/4 du budget prévu pour développer son business à la CDC comme garantie. Si elle n’arrive pas à respecter son engagement, l’Etat utilisera une partie de cette garantie pour dédommager les populations locales ».

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.