Lors du vote du projet de loi relatif au report des élections locales hier vendredi en plénière à l’hémicycle, l’opposition parlementaire a plusieurs fois interpellé le ministre de l’intérieur et de la Sécurité publique sur l’affaire Ousmane Sonko-Adji Sarr.

Mais Antoine Félix Antoine Diome n’a daigné piper mot. Il est resté aphone durant toute la séance sur ce sujet malgré les attaques qu’il a essuyé de la part de certains députés de l’opposition, relate la Rfm.

Voir Aussi  Des «primes adji sarr» payées aux forces de l’ordre

SENEGAL7

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.