La levée de l’immunité parlementaire d’Ousmane Sonko a été tirée au clair ce vendredi passé en séance plénière à l’Assemblée nationale. Le verrou sauté, le juge d’instruction peine quand même à franchir le pas.

La raison est très simple. Le juge d’instruction n’a en effet, pas encore reçu la lettre de l’Assemblée nationale lui notifiant la levée effective de l’immunité parlementaire du député Ousmane Sonko. Pour cette cause, le leader des Patriotes n’a pas pour l’heure, été convoqué afin d’être auditionné sur l’affaire dont il est accusé de viols et menaces de mort.

Voir Aussi  Dernière minute : Le Chef de protocole de Sonko récompensé

D’après les Echos, le document tant attendu par le juge du 8e cabinet doit être disponible ce lundi 1er mars. Concernant les personnes déjà interrogées par les enquêteurs de la Section de recherches de la Gendarmerie, elles ont déjà reçu notification de leurs convocations. Selon le journal, Sidy Ahmet Mbaye, la deuxième masseuse, Ndèye Khady Ndiaye, la propriétaire du salon de massage et son mari passeront leurs tours d’audition ce mardi 2 mars.

Voir Aussi  Longue file devant les restaurants à l’Ucad: le COUD réajuste ses horaires, après la dénonciation de Sonko

METRODAKAR

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.