Ce dimanche 05 avril 2020, Touba qui a été pendant un bon moment l’épicentre du Coronavirus, ne compte plus que quatre personnes atteintes sur les huit qui étaient internées encore il y a quelques jours au centre de traitement de Darou Marnane. Mais pour le Dr Mamadou Dieng, médecin-chef de la région de Diourbel, tous les efforts et sacrifices consentis risquent d’être anéantis par les chauffeurs de taxis «Allo-Dakar».

«Nous n’avons plus de nouveau cas positif depuis le jeudi 26 mars dernier, et seuls quatre des huit patients sont encore sous traitement, parce que les quatre autres sont guéris et sont rentrés auprès de leurs familles. Mais malheureusement, il se trouve qu’il y a un grand risque que la maladie refasse son apparition du fait des automobilistes appelés «Allo-Dakar» qui, aujourd’hui encore, font la navette Dakar-Touba monnayant entre 15 et 20 mille Cfa», déplore-t-il.

«Il s’agit de personnes sans aucune conscience et qui ne sont mues que par l’appât du gain. Et comme ils entrent et ressortent d’ici sans aucune surveillance avec les personnes qu’ils transportent, il existe bien le risque que ces gens-là fassent réapparaitre le Coronavirus ici à Touba. C’est pourquoi nous alertons autorités et populations pour mettre un terme à ce transport dangereux», prévient le docteur Mamadou Dieng.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.