Le procès de l’affaire Hiba Thiam concernant Dame Amar et Cie, s’est ouvert ce mercredi 13 janvier 2021. En effet, l’affaire a été retenue par le juge Amath Sy de la troisième Chambre du tribunal Correctionnel de Dakar. À cet effet, le prévenu Dame Amar a commencé par nier tous les chefs d’accusation qui lui sont reprochés.

Devant la barre, il a déclaré que les gens qui étaient dans son appartement sont venus de leur propre gré le jour de l’incident qui a coûté la vie à Hiba Thiam. « Je n’ai invité personne là-bas », a-t-il précisé.

Voir Aussi  Dernière minute : Diary Sow est désormais entre les mains des autorités sénégalaises…Les détails !

Il poursuit en faisant savoir qu’il avait loué l’appartement, sis aux Almadies, pour son amie Alia et que c’est lorsqu’il est sorti pour chercher de quoi manger qu’il a rencontré Djibril Ba devant la porte de l’immeuble.

Il rappelle aussi que ce jour-là, le prévenu Djibril Ba l’avait appelé pour lui demander un téléphone portable, raison pour laquelle il lui a dit de venir dans son appartement.

Dame Amar a également fait savoir que c’est vers 17h 30 minutes que la défunte Hiba Thiam l’a appelé pour lui dire qu’elle venait de quitter l’hôtel Radisson Blu et qu’elle avait bu 5 bouteilles de vin.

Voir Aussi  Décès après un malaise de l’avocat Oumar Diallo : Les constats du médecin révèlent une « mort subite par infarctus du myocarde »

D’après Dame Amar, Hiba Thiam et Diadia Tall, conscients de la situation de couvre-feu, l’ont appelé pour lui dire qu’ils vont trouver un moyen de venir dans son appartement. « Mais je leur avais notifié qu’il y avait un couvre-feu ».

Il soutient qu’il n’a pas consommé de cocaïne et n’a pas vu de cocaïne dans l’appartement, avant de souligner qu’à leur arrivée dans les lieux, ils m’ont fait savoir qu’il y avait un policier qui les avait aidés à venir.

Dakaractu

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.