Le Bureau politique du Grand Parti (BP/GP) exprime son soutien à Ousmane Sonko, accusé de viols répétés et menaces de mort, et réclame le « respect du principe de la présomption d’innocence », selon un communiqué signé par le porte-parole El Hadj Diawara.

« Il exprime toute sa solidarité au Président de Pastef et demande à l’Assemblée nationale et à la justice de notre pays de veiller au respect du principe de la présomption d’innocence et de ses droits constitutionnels », lit-on dans le communiqué.

Voir Aussi  Var, Adji Sarr En État De Grossesse Avancée (Photo)

L’affaire opposant le président de Pastef-Les Patriotes à Mlle Adji Rabi Sarr a été examinée en Bureau politique du GP qui s’est réuni en visioconférence, ce lundi.

« Après de larges échanges, le BP/GP a donné mandat aux députés, membres du Grand Parti, de voter contre la levée de l’immunité parlementaire du député Ousmane Sonko », renseigne la même source.

Voir Aussi  Arrêt sur image : Un véhicule du ministère de l’Education nationale transporte des nervis

Le BP/GP a, par ailleurs, lancé un appel pour « la préservation de nos acquis démocratiques et de l’indépendance de la justice qui sont les fondements pour bâtir une société de paix, de concorde nationale et de progrès ».

« La défense des intérêts supérieurs de la nation doit demeurer le pilier de la constitution d’une République forte et solidaire », estiment les membres du Grand Parti.

Dakaractu

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.