Les choses se compliquent pour l’activiste L. Mbissane Seck alias Kilifeu.

Placé en garde à vue a la Division des investigations criminelles (DIC) pour trafic de visa et de passeports diplomatique, le rappeur de Keur Gui sera déféré au parquet aujourd’hui jeudi, informe Libération.

Mais, seule la charge d’escroquerie a été finalement retenue contre lui, rapporte, pour sa part, le quotidien Source A.

Thierno lui réclame 4,5 millions Fcfa pour un passeport diplomatique.

Kilifeu, qui a reconnu les faits, a soutenu que sur les 4,5 millions, les 2 millions représentaient sa commission alors que le reste devait servir à l’achat d’un véhicule.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.