L’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD) a décidé de mettre fin à la mafia des logements de fonction. C’est ainsi que le Pr de Droit Amsatou Sow Sidibé a été sommée de quitter, immédiatement et sans délai, son logement universitaire qu’elle occupe au Point-E.

Idem pour l’actuel recteur de l’Université Assane Seck de Ziguinchor (UASZ), Mamadou Badji, qui a été prié, lui aussi, de quitter sa résidence universitaire sise à Fann Résidence. Selon L’Observateur qui donne l’information, ils doivent céder leurs logements attribués, depuis décembre 2020, respectivement aux Pr Moussa Seydi et au Pr Modou Oumy Kane.

Voir Aussi  Pourquoi Sonko n’a pas répondu aux questions des enquêteurs

Les Professeurs Amsatou Sow Sidibé et Mamadou Badji ont reçu, hier, par voie d’huissier, une signification avec sommation de déguerpir.

Attributaires d’un logement de fonction depuis très longtemps, alors qu’ils avaient quitté les amphithéâtres pour diverses raisons, beaucoup de professeurs, anciens doyens de facultés, directeurs d’écoles nationales supérieures ou d’instituts, des délégués syndicaux ou décédés continuent d’occuper illégalement les lieux, soit eux-mêmes ou leurs familles.

Voir Aussi  Urgent: Les premières image du tribunal de Dakar avant l’arrivé de Sonko

Pour mettre fin à cette mafia, le Recteur avait ouvert la candidature à tous les enseignants intéressés par les logements en question.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.