Suite à des accusations de viols et de menaces de mort, Ousmane Sonko a été convoqué à la Section de Recherche de Colobane ce lundi matin.

Cependant, dans sa conférence, le leader de Pastef a indiqué qu’il n’irait pas répondre à la convocation de la police.

Dans sa conférence de presse, Ousmane Sonko a appelé ses militants à se battre contre le régime de Macky Sall qui cherche à le nuire avec cette affaire de moeurs. Cet appel n’est pas tombé dans l’oreille d’un sourd. En effet, selon les infos du quotidien L’AS, des militants de Pastef ont appelé à mettre le feu sur les maisons du procureur Serigne Bassirou Guèye, du haut commandant de la gendarmerie et tout autre haut responsable du pouvoir.

Voir Aussi  Urgent : Dame Mbodj vient d’être arrêté....

Certains se sont même donnés rendez-vous au domicile de leur leader, Ousmane Sonko, pour lui servir de bouclier contre les pandores au cas où ils viendraient les arrêtés.

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.