À la Médina non loin de l’avenue Blaise Diagne , les langues commencent à se délier au sujet du suicide de O Touré, né en 1978 à Dakar, retrouvé pendu dans sa chambre avec le fil du fer à repasser hier. D’après des sources de L’As, il ne jouirait pas de toutes ses facultés. Mais d’autres sources parlent d’un dépit amoureux, parce que le jeune homme venait de divorcer et la garde de ses enfants lui a été retirée. C’est son jeune frère qui a fait la découverte macabre. La Police de Rebeuss a ouvert une enquête.

Nous y reviendrons

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.