Le leader du Parti des Patriotes du Sénégal pour le Travail, l’Ethique et la Fraternité (Pastef) est décidément l’homme des scandales. Il ne se passe plus un seul jour sans qu’Ousmane Sonko ne soit cité dans une nouvelle affaire.
Après le vi0l et les douloureux événements du mois mars qui ont dégradé son image, revoilà qu’il est au cœur d’un nouveau scandale qui fait le tour de la toile. Et cette nouvelle affaire intervient à la veille des élections locales prévues le 23 janvier 2022.

Ils l’ont promis, ils l’ont fait ! Moussa Bala Fofana et Ousmane Sonko ont fait paraître leur ouvrage commun sur la décentralisation. Ce nouveau livre s’est vendu comme des petits pains. En l’espace de 24 heures, plus de mille exemplaires ont été vendus. Des leaders politiques comme Lansana Gagny Sakho sont tombés sous le charme de ce livre. Mais un hic vient de froisser ce nouvel ouvrage. Tout comme ses premiers livres, « Pétrole et gaz au Sénégal, chronique d’une spoliation » et « Solutions », ce livre soi-disant co-écrit avec Moussa Bala Fofana fait déjà grand bruit.

Beaucoup d’internautes accusent Sonko et son partenaire d’avoir fait du plagiat. Selon ces derniers, les deux auteurs ont repris le titre d’un canadien, Marc-Urbain Proulx. L’auteur du livre « Territoires et Développement, la richesse du Québec » est un canadien et comme le hasard n’existe pas, Moussa Bala Fofana l’auteur qui est accusé d’avoir plagié le livre du Professeur Marc-Urbain Proulx vit aussi au Canada et fut même étudiant de ce dernier.

Cette révélation fait grand bruit sur la toile. Les partisans de Sonko tentent de démontrer que ce qui est dit est loin d’être la vérité. « Aux Aperistes qui veulent lancer le débat du plagiat de Titre pour saboter l’immense succès du lancement de l’ouvrage de Sonko-Fofana, Souvenez-vous que le navet ‘’Sénégal au Cœur’’ de Macky est venu des siècles après ‘’La France au Cœur’’, l’Italie au Cœur de Verdi et L’Espagne au Cœur de Pablo Neruda », réagit Amadou Bâ de Pastef sur sa page Facebook.

Mais la vérité est autre. Selon une source, Ousmane Sonko n’a même pas écrit une seule ligne dans ce livre. Toujours selon la source, le leader de Pastef n’est qu’un « clown », Moussa Bala Fofana « l’utilise comme panneau publicitaire pour écouler son produit ». Et cette dernière accuse les deux hommes de vouloir gâcher la communication de l’événement du 27 décembre, coïncidant avec le lancement du Train Express Régional (TER). « C’est lui-même qui s’est autodétruit », conclut la source qui a contacté Xibaaru.

Cette histoire est du déjà vue. On se rappelle du tollé qui avait suivi la publication de son livre « Solutions pour un Sénégal nouveau ». Tout comme pour son nouveau livre, Sonko était aussi accusé d’avoir plagié le livre d’Ismaila Badji, « Solutions pour la jeunesse africaine ». Une sale affaire qui l’avait poursuivi très longtemps. Comme quoi le Patriote en chef sait comment faire parler de lui. Mais les bruits qu’il y a après la publication de ses livres ne sont pas anodins. Ils participent à faire la promo de ses livres et permettre à Sonko de se sucrer sur le dos des sénégalais.

Ousmane Sonko s’est trouvé une nouvelle passion après la politique, la littérature. Mais ses fantasmes sont, en général, la cause de tous ses malheurs. Mais cette fois-ci, son nouveau livre pourrait lui faire gagner de quoi financer le reste de sa campagne s’il ne se fait pas rouler dans la farine par Moussa Bala Fofana.

Source : Xibaaru

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.