La Division des investigations criminelles a mis la main sur une bande de quatre personnes, toutes s’activant dans le transport irrégulier de passagers sur les axes Dakar, Mbour, Touba et Thiès. Un dispositif de télésurveillance et de surveillance par voie électronique a été mis en place par les services de la police. C’est ainsi que A. Diaw, un premier suspect, a été identifié à Dakar le 21 avril. Avec sa collaboration, 3 autres chauffeurs ont été piégés. Il s’agit de B.Ndoye, A. Diène et C. Gning. Ce dernier est chauffeur dans une société qui s’active dans le commerce de produits pharmaceutiques.

Selon le journal EnQuête, dans le cadre de son travail qui consiste à livrer des commandes à des clients établis à Touba, il détient une autorisation de circuler. Et, au cours d’un voyage, une connaissance lui a dit que 6 personnes désiraient rallier Dakar et étaient prêtes à payer 20 mille francs CFA, chacune. Il a cédé à l’appât du gain. Face aux enquêteurs, il a dit que son patron n’était pas au courant de ses activités délictuelles.

Ce que son boss a confirmé durant son audition. D’ailleurs, ce dernier promet de prendre des sanctions pour cette faute. L’autre chauffeur, A Diaw, a reconnu les faits, là où le troisième, A. Diène, les a tous niés en soutenant qu’il n’a jamais transporté de passager clandestinement. Au terme de leur garde à vue, tous les trois ont été, ce vendredi, déférés devant le parquet.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.