Après huit années de gouvernance de Son Excellence Monsieur Macky Sall, Président de la République, il demeure constant que le bilan est largement positif dans les secteurs tels que l’agriculture, l’élevage, les infrastructures et notamment dans le domaine de l’énergie.

Fraichement élu en 2012, le président Macky Sall a vite compris l’importance de l’énergie dans un pays. En effet, avec la création du Plan Sénégal Émergent (PSE), dans ledit secteur, un bond en avant extraordinaire a été noté, ayant comme soubassement la nouvelle vision dans le secteur impulsée par le Président Macky Sall, avec le mix énergétique et la planification comme stratégie principale. C’est cela qui a valu les résultats probants enregistrés depuis son avènement à la tête du pays.
L’un des instruments de mesure marquant une satisfaction auprès des populations est certainement la distribution de l’électricité dans les foyers. C’est ainsi que la coupure d’électricité est passée de plus de 900 heures en 2011 à 66 heures en 2017, avec un taux de disponibilité de l’électricité de 99% dans les maisons, soit 5,5 heures de coupure/mois, 1h/semaine, 19 minutes/jour sur toute l’étendue du territoire national.

Le Président Macky Sall a fait d’énorme réalisation dans le secteur énergétique avec des financements très solides, en créant des centrales un peu partout dans le pays. Parmi ses centrales on peut citer celle de Sendou, Kahone, tivaouane….etc

Voici les différentes réalisations du Président Macky Sall dans le secteur énergétique depuis 2017 :

  • Centrale IPP 125 MW à charbon de Sendou (135 milliards FCFA)
  • Centrale IPP solaire 20 MW de Kahone (15 milliards FCFA)
  • Centrale IPP solaire 20 MW de Médina Dakha, Tivaoune (12 milliards FCFA)
  • Centrale IPP solaire 20 MW de Santhiou Mékhé, Tivaoune (18 milliards FCFA)
  • Centrale IPP solaire 20 MW de Sakal (20 milliards FCFA)
  • Centrale IPP solaire 15 MW de Diass (13,3 milliards FCFA)

Mises en service prévues en 2018

  • Centrale IPP 300 MW à charbon de Mboro (283 milliards FCFA)
  • Centrale IPP solaire 100 MW (dans le cadre du Programme Scaling Solar)

Mise en service prévue avant juillet 2019

  • Centrale IPP 150 MW éolienne de Taiba Ndiaye (160 milliards FCFA), en trois tranches de 50 MW

Au niveau sous-régional, l’OMVS travaille à la réalisation des projets de Gouina (140 MW), Koukoutamba (294 MW), Bouréya (114 MW), Gourbassi (18 MW) et Badoumbé (70 MW). Pour sa part, l’OMVG a initié le Projet Energie avec le barrage hydro-électrique de Sambangalou (128 MW) en amont de Kédougou au Sénégal, Kaléta en Guinée (240 MW) et le réseau d’interconnexion des réseaux électriques des quatre pays de l’OMVG, long de 1700 km et incluant 15 postes de transformation de 225/30 kV et 2 dispatching.

Elevenews

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.