Benno prend une direction très dangereuse pour Macky Sall

Les élections législatives seront âprement disputées entre le pouvoir et l’opposition. A quelques jours de ces joutes électorales, Yewwi Askan Wi multiplie les assauts contre la machine politique Benno Bokk Yakaar. Ousmane Sonko et ses camarades comptent rétablir leur liste nationale, invalidée par la direction générale des élections, par tous les moyens nécessaires. Au moment où cette coalition fonce, le locataire du Palais, les membres de la mouvance présidentielle prennent une direction qui risque d’envoyer Macky Sall sous le tapis au soir du 31 juillet.

Aucun combat n’est gagné d’avance, cela le chef de l’Etat le découvrira à ses dépens. L’opposition n’a pas encore dit son dernier mot face à un Macky Sall qui ne recule plus devant rien du tout. Sous la houlette de Yewwi Askan Wi, une partie de cette opposition s’est radicalisée. Elle compte battre Macky non dans les urnes mais aussi dans la rue. Depuis le 8 juin, Ousmane Sonko et Cie ont accentué leurs manifestations entraînant une réaction des autorités étatiques. Ce qui a ajouté de nouveaux noms sur la liste des victimes des manifs. Des morts que l’opposition met sur le compte du gouvernement de Macky.

macky
L’ancien ministre sous Wade et allié de Macky Sall, Aminata tall

C’est ce moment que certains pontes du régime de Macky Sall ont choisi pour lâcher leur ancien patron. En effet, depuis quelques jours, le syndrome Ousmane Sonko a affecté des membres de Benno Bokk Yakaar. Des leaders se rebellent sur la manière dont leur “bienfaiteur” gère la crise préélectorale. Aminata Tall, Bacar Dia et Mankeur Ndiaye semblent avoir pris leur courage à deux mains pour dire leurs vérités au locataire du Palais.

Aminata Tall, qui a lamentablement échoué à la tête du conseil économique social et environnemental (CESE), estime que la démocratie régresse sous Macky Sall. « Notre démocratie a reculé. Je ne peux pas parler de report mais cette élection est tout sauf une élection », déclare-t-elle. La prédécesseure de Mimi Touré prend ainsi la défense des membres de Yewwi Askan. Une sortie qui n’est pas du goût de ses camarades. D’ailleurs les femmes de Benno, dans un communiqué parvenu à Xibaaru, ont recadré l’ancienne maire de Diourbel.

macky
L’ancien ministre des Affaires étrangères, Mankeur Ndiaye

Contrairement aux membres de la mouvance présidentielle, Mankeur Ndiaye a défendu Aminata Tall. « Je viens de suivre la déclaration de ma sœur femme d’Etat, Aminata Tall sur le processus électoral au Sénégal. Je salue sa lucidité et son courage politique et lui dis tout mon soutien. Travaillons pour les consensus pour la paix civile et des élections inclusives », a écrit le diplomate sénégalais sur Twitter. Un post qui démontre clairement que Mankeur a retrouvé sa liberté de penser après son départ de la MINUSMA. Même son de trompette chez Bacar Dia qui appelle Macky à ne pas marcher sur des cadavres.

Les sorties de ces intellectuels du régime en disent long sur la situation qui prévaut au sein de Benno Bokk Yakaar. Ces positions divergentes et la révolte des frustrés mettent Macky Sall dans une situation très inconfortable pour les législatives. La mouvance présidentielle risque d’être l’artisan de sa propre défaite au soir du 31 juillet 2022. La sortie de ses « oubliés » de la République risque de renforcer l’opposition dans son combat contre Macky Sall. Sans le savoir ces trois larrons viennent de donner à Yewwi Askan Wi l’arme pour abattre Macky Sall.

Cette nouvelle voie prise par des membres de Benno Bokk Yakaar et la couardise de certains ministres, DG et jeunes de la mouvance présidentielle devant Ousmane Sonko en dit long sur le futur du président de la République. Comme un despote en fin de règne, le chef de l’Etat voit son entourage lui tourner le dos à un moment crucial. S’il ne fait pas attention, il risque de voir son empire s’écrouler sous ses pieds. La vindicte populaire pourrait bien avoir raison de Macky Sall.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.