Madiambal Diagne : « Qui veut tuer Ousmane Sonko n’aurait pas besoin de… »

El hadji Issakha
El hadji Issakha 13 juin 2022
Mise à jour 2022/06/13 at 3:42

Dans l’une de ses récentes sorties effectuées, en live, sur sa page Facebook, le maire de la ville de Ziguinchor Ousmane Sonko informait que sa voiture a été saboté. Une déclaration qui a fait réagir Madiambal Diagne dans sa chronique hebdomadaire.

Le Journaliste de déclarer, « Qui veut tuer Ousmane Sonko n’aurait pas besoin de saboter son véhicule », seulement selon lui, « chaque fois que Adji Sarr fait une sortie publique, Ousmane Sonko essaie d’allumer un contre-feu en sortant de son imaginaire, les histoires les plus loufoques. »
« La plaignante, qui l’accuse de viol au salon «Sweet beauty», a publié le jeudi 9 juin 2022, une vidéo tournant en dérision son présumé agresseur sexuel et l’appelant à une confrontation publique. Comme à l’accoutumée, Ousmane Sonko a réagi par une vidéo diffusée le 10 juin 2022, pour révéler une prétendue tentative d’assassinat contre sa personne », a rappelé Madiambal Diagne.

Ce dernier de poursuivre : « Il affirme que le jour de la marche du 8 juin 2022, son véhicule, qui était garé à quelques encablures du lieu du meeting, aurait été saboté et qu’un drame aurait pu survenir. Il n’est véritablement pas besoin d’être un expert en mécanique pour flairer le mensonge. »

« Où étaient le chauffeur du véhicule, la sécurité de Ousmane Sonko et les milliers de personnes qui étaient aux alentours de la Place de la Nation pour que des criminels puissent accéder, à l’insu de tout le monde, audit véhicule, qui n’est pas un véhicule quelconque, et trouver le temps de desserrer les écrous des roues ? », s’est interrogé le Journaliste.

« Franchement, une personne qui nourrirait le projet d’attenter à la vie de Ousmane Sonko trouverait l’occasion de le faire dans les lupanars comme «Sweet beauty» ou même quand il se rendait tard le soir dans un coupe-gorge de Thiaroye, sans sa garde rapprochée, dans l’espoir de pouvoir amadouer une nouvelle victime et sa famille. Ou encore dans son restaurant, «Le Tabouret», qu’il avait ouvert pour son épouse et qu’il a fini par lui arracher au profit d’une dame qui lui était «si proche» et qui lui en voudrait désormais à mort et qui s’est préparée, elle aussi, à balancer des boules puantes », estime-t-il.

- La publicité -

Partager cet Article
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

mersin eskort -
eskişehir eskort