Après les reporters de la Tfm chassés de la Place de la nation, des journalistes du Groupe Leral ont été pris pour cible par des militants de Pastef.

Hier, lors de la manifestation de Yewwi-Wallu à la Place de l’Obélisque, les Pastéfiens ont violenté les reporters de Leral, rapporte Les Echos.

Que reprochent-ils aux reporters de Dame Dieng ? En réalité, ils leur reprochent leurs attaques contre leur leader Sonko.

Voir Aussi  Manifestation de Yewwi : dix gardes du corps de Sonko placés sous mandat de dépôt

A ce rythme,  croit savoir ce journal, il faut craindre le pire pour la liberté d’expression si jamais Ousmane Sonko devient Président.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.