Militaires disparus : Toute la vérité sur Didier Badji et l’enterrement sans autopsie de Fulbert Sambou

148
Militaires disparus : Toute la vérité sur Didier Badji et l’enterrement sans autopsie de Fulbert Sambou
Militaires disparus : Toute la vérité sur Didier Badji et l’enterrement sans autopsie de Fulbert Sambou

Dans la plus grande sobriété, la grande muette et la famille de feu Fulbert Sambou ont procédé, hier mardi, à son enterrement au cimetière Saint Lazare de Dakar. Parents, amis, collègues, tous ont effectué le déplacement pour accompagner l’agent de la direction des renseignements militaires à sa dernière demeure.

La cérémonie des obsèques s’est déroulée dans la plus grande tristesse. Son entourage reste toujours sous le choc. En effet, sa femme qui a effectué le déplacement à Dakar pour assister à la levée du corps, demeure inconsolable. Selon les informations glanées par SeneNews, lors des obsèques la dame n’a pas pipé mot sur la mort de son mari même si, dans la presse, nous avons appris qu’elle a révélé que les matériels de pêche de son mari sont à la maison. Preuve que Fulbert Sambou n’est pas allé  à la pêche le jour de sa disparition.

Selon les proches de la victime, la femme est restée silencieuse depuis la mort de son mari. Le défunt Fulbert Sambou ne vivait pas avec sa famille à Dakar, sa femme et ses enfants vivent hors de la capitale, à des kilomètres de Dakar.

Selon nos informations, la veuve de Fulbert Sambou n’a jamais mentionné que son mari était allé à la pêche lors de sa disparition. Elle a été informée de sa partie de pêche par le journal LeQuotidien de Madiambal Diagne et le procureur de la République. Mais tout le village savait que Fulbert Sambou aimait la pêche, c’était un secret de polichinelle. Tout comme l’était son amitié avec Didier Badji, qui remonte à des années antérieures à leur intégration dans l’armée. Les deux étant issus du même village et ayant grandi ensemble. Ils ont passé leur jeunesse ensemble.

De même, SeneNews a appris de source digne de foi que la femme de Didier Badji et ses enfants sont présentement hors du Sénégal. Ils ont quitté le territoire national avant la disparition de l’adjoint chef de la gendarmerie. Mais ils venaient souvent rendre visite à Didier Badji pendant leurs vacances. Didier Badji vivait chez Nafi Ngom Keita pendant presque toutes ses années de services auprès de la dame. D’ailleurs, le fils de l’ex présidente de l’Ofnac a témoigné sur la loyauté du soldat Didier.

Comme l’on s’y attendait, les gens sont surpris de l’enterrement de Fulbert Sambou sans autopsie sur le défunt. Idem pour sa famille qui pense que c’est une décision prise à la hâte et qui intrigue. Mais celle-ci ne pouvait se payer le luxe d’attendre une autopsie. En vérité, les deux parties (la famille et les supérieurs de Fulbert) ne pouvaient pas continuer de garder le corps aussi longtemps sans inhumation du fait de son état de décomposition.

Les proches et l’armée ont décidé donc de ne pas laisser des jours un corps en décomposition. C’est après cet accord qu’est venue la demande sociale de l’autopsie du corps, laquelle demande était portée par des amis du défunt.  Mais, ce qu’il faut préciser, c’est que la décision d’enterrer le corps avait déjà été prise, car personne n’aimait regarder la dépouille dans son état de putréfaction avancée.

Par ailleurs, Fulbert Sambou n’a jamais travaillé avec Nafi Ngom Keita, informe une source de SeneNews. Mais par contre Didier Badji en service à l’inspection générale d’Etat (IGE) était le garde de corps de l’ex présidente de l’Office Nationale de Lutte contre la Fraude et la Corruption (OFNAC). Celle-ci, avant la notification de la fin de son mandat en 2017, avait adressé une lettre au chef de l’Etat Macky Sall pour lui signifier qu’elle n’a commis aucune faute dans sa mission et qu’elle  n’a pas failli à sa loyauté envers les institutions de la République.

Mieux, Didier Badji était proche de l’ancien général de la gendarmerie Jean Batiste Tine. Il était parmi ces hommes de confiance et il se confiait souvent à lui. Car,  Didier était un soldat de classe et exemplaire. Les camarades de promotion témoignent que pendant presque 20 ans de service, il n’a fait aucune faute dans sa carrière.

Si le corps de Fulbert Sambou a été retrouvé par les plongeurs, les recherches se poursuivent pour trouver Didier Badji. Car personne dans la famille ne partage la thèse d’une partie de pêche entre les deux amis. Même si le fait qu’ils se réunissent dés fois pour une partie de pêche est un secret de polichinelle.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.