A l’occasion de la conférence de presse tenue ce vendredi, le leader du Pastef Ousmane Sonko a abordé les grandes questions de l’heure qui préoccupe le peuple.

Et comme à accoutumée, Ousmane Sonko n’a pas raté le président Macky Sall, son régime et leur gestion de la flambée des cas de coronavirus.

Ainsi, le parlement qui appelle les Sénégalais au respect des mesures barrières, à toutefois appelé la population à ne pas accepter qu’on leur impose la vaccination. Ce, même s’il a tenu à préciser qu’il n’est pas contre le vaccin anti-covid.

«On ne doit pas forcer le vaccin aux Sénégalais à travers la passe sanitaire. Ce, en imposant le vaccination pour accéder aux lieux publics, aux transports urbains, ou dans les lieux de travail; ou alors être condamné en prison ou à payer une amande pour n’avoir pas pris le vaccin», a appelé le leader des Patriotes.

Ce dernier poursuit : «Cela ne doit avoir lieu au Sénégal et nous ne devons pas l’accepter. Il faut réserver en priorité le vaccin aux plus de 60 ans», préconise-t-il.

Toutefois, selon Ousmane Sonko, « même avec la prise du vaccin, il faut veiller à renforcer les mesures barrières, car si on ne respect pas les mesures barrière, la maladie peut encore sévir chez une personne déjà vaccinée».

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.