Le chef de l’Etat ne fera pas de concession contre ceux qui sont épinglés par le rapport 2017 de l’ARMP. C’est en tout cas ce que rapporte « La Tribune », citant des proches du président de la République.

«Macky Sall a indiqué à certains de ses proches que sur cette affaire, nul ne sera épargné et que tout sera tiré au clair, car ce sera tolérance zéro contre les dérapages qui portent préjudice à l’image de son mandat en cours et à la bonne gouvernance », écrit, en effet, le journal, citant des collaborateurs du chef de l’Etat.

« Notre politique de bonne gouvernance est saluée dans la sous-région et par les institutions internationales. Que chacun prenne ses responsabilités », a poursuivi Macky Sall, selon les mêmes sources.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.