Le Président directeur général du Groupe Iseg ne perd pas de temps pour solder ses comptes. Élargi de prison hier, Mamadou Diop a porté plainte contre sa deuxième épouse Amsatou Seydi, pour faux sur les papiers de sa maison sise à Sacré-Coeur.

Selon l’avocat de Diop Iseg, rapporte L’AS, cette dernière a profité de l’incarcération de son client pour produire du faux papier et se réclamer propriétaire de la maison.
À rappeler qu’Amsatou Seydi avait envoyé une sommation et une assignation d’expulsion dans laquelle elle demande à la famille de Diop Iseg de quitter l’immeuble dont elle se dit propriétaire.
En effet, Amsatou Seydi, qui fut la directrice du Groupe Iseg, a brandi un état de droit réel ou de vente, délivré deux mois après l’emprisonnement de Diop Iseg.

Voir Aussi  Le gouvernement de Macky pointé du doigt, Sonko révèle un autre scandale à 92 milliards 299 millions FCFA

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.